Liste JTB et portefeuille réel (Securibourse)

par chris, jeudi 04 janvier 2024, 10:20 (il y a 48 jours)
édité par chris, jeudi 04 janvier 2024, 10:24

Bonjour,

J'espère que vous pourrez trouver dans cette présentation quelques idées nouvelles et valables pour votre portefeuille :-)

Dans l'ensemble, je fais une sélection plutôt "value" et "quality" de titres ayant un parcours boursier souvent peu avantageux (provisoirement je l'espère !).
Dans un environnement boursier redevenu trop optimiste, l’idée est d’avoir un portefeuille défensif et diversifié avec des entreprises bénéficiaires ayant un positionnement satisfaisant sur leurs marchés respectifs.


Liste The Bull 2024

Rubis
En difficulté boursièrement compte tenu d’une gouvernance qui s’oriente à un prix assez élevé vers les énergies renouvelables (solaire et hydrogène). Ces relais de croissance semblent toutefois pertinents, avec principalement l’investissement dans un acteur déjà bien implanté (Photosol).
Les activités traditionnelles du groupe, comme le bitume ou la distribution de carburant, ne sont pas très populaires. Elles conservent pourtant de belles perspectives dans les pays d’implantation, notamment en Afrique.
Le rendement actuel est de 8 % sur la base du dernier dividende (Rubis est une aristocrate en la matière). PER autour de 7 et décote sur fonds propres.

Groupe Partouche
L’action semble complétement délaissée alors que le groupe de casinos s’est fortement redressé depuis le Covid. Il est quasiment désendetté (hors dettes locatives) et investit fortement dans la rénovation de ses établissements.
J’estime le PER 2022-2023 à environ 8. Forte décote sur fonds propres.

LNA santé
Un parcours boursier catastrophique alors que l’activité se porte bien et que la rentabilité résiste dans un contexte d’inflation délicat à gérer. Le cours a été aussi pénalisé par les difficultés d’Orpéa et de Korian alors que LNA dispose d’établissements ayant une bien meilleure réputation.
Cette entreprise familiale poursuit son développement méthodique et prudent pour devenir un acteur global de la santé. A noter un début d’internationalisation en Belgique et en Pologne.
PER inférieur à 10 et décote sur l’actif net.

High Co
L’entreprise de marketing, notamment pour la grande distribution, a une situation financière particulièrement saine (trésorerie nette positive même hors produits constatés d’avance) et une activité assez résiliente malgré le contexte de consommation.
PER proche de 8 et rendement d’environ 10 %.

Ayvens (ex ALD)
Le loueur de véhicules sur longue durée a changé d’échelle depuis son rapprochement avec LeasePlan. L’endettement et les coûts de restructuration qui en découlent pèsent sur le titre, de même que le retour à des marges plus normales sur les ventes de véhicules.
Le rendement est de plus de 9 % et le PER est proche de 6.

Lebon
La majorité de l’activité dépend de l’hôtellerie, en forte reprise, sans compter que les hôtels parisiens devraient bénéficier de tarifs élevés durant les JO.
La valorisation boursière décote de plus de 50 % sur l’actif net réévalué, ce qui semble élevé au vu du caractère haut de gamme des actifs détenus.

CRCAM Nord de France
Cette caisse régionale du Crédit Agricole a eu un parcours boursier récent très baissier à la suite à la réduction du dividende.
Pourtant, cette caisse couvre une zone géographique qui est en train de bénéficier d’une réindustrialisation importante (notamment avec les usines de batteries électriques). Et elle devrait bénéficier progressivement de la hausse des taux d’intérêt et des bonnes performances du groupe Crédit Agricole.

CIS (Catering International Service)
L’entreprise est spécialisée dans les services (de restauration surtout) en milieu difficile, notamment pour des entreprises minières. Le titre permet de s’exposer à des pays émergents, notamment en Afrique.
Des éléments plutôt favorables avec des contrats importants signés récemment et un déblocage de la trésorerie de la filiale algérienne qui devrait faciliter la croissance externe du groupe.

Et enfin…
Deux valeurs plus spéculatives susceptibles de donner lieu à une offre publique dans les prochains mois :
SMCP et MGI Digital Technology.


Portefeuille réel

PEA (par ordre décroissant)
Rubis, Stellantis, BNP Paribas, Banco Santander, Vivendi, Bouygues, Orange, BMW, Iberdrola, Volkswagen, Bolloré, Ayvens, SFC, Eramet, Téléperformance, Mersen, CRCAM Brie Picardie, M6, CRCAM Nord de France, Beneteau, Worldline, CIS, Bonduelle, Believe

PEA-PME (par ordre décroissant)
CBO Terrotoria, LNA Santé, Groupe Partouche, Trigano, Méthanor, Moulinvest, Hexaom, High Co, Equasens, Eurobio Scientific, Serge Ferrari, Bastide Le Confort, Delta Plus, Lebon, We.Connect, Poulaillon, Fountaine Pajot, Groupe LDLC, Lumibird, ABC Arbitrage, Graines Voltz, Boa Concept, Catana, Freelance.com, MGI Digital, Kumulus Vape

+ Quelques lignes en compte titres
Iervolino, SMCP, Mr Bricolage…


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum