JTB 2019 : Sergio44, je veux... (Securibourse)

par Bimbo, dimanche 10 mars 2019, 06:01 (il y a 11 jours)

... ton corps, lui dit Luciféra, dans un râle brulant du jour de l'an. Qu'avait donc fait le beau Sergio pour faire de cette bombe à la peau laiteuse et satinée, son yoyo, me direz-vous, parce que je sens que vous allez me dire quelque chose. Hum… c'est une très longue histoire.


Comme je vous sens pressés dans savoyard plus, je résume.

Luciféra, on s'en fout, c'est une greluche à tapin.

Le beau Sergio44. It's dix francs. Un calibre, une épée, un coupe-coupe, j't'taille, j'te coupe, t'es sous ma coupe ! Sa botte secrète, son arme fatale, son joujou extra ? Son portefeuille intégralement en peau de jitébé.

Le jitébé, c'est koitesse ?


Le matériau ultime. The kind of the best thing in the whole world de ta mère la chèvre dans la forêt. Unique et indispensable à l'homme moderne que la femme on s'en fout, va faire les casseroles et que la soupe soit chaude !


Le jitébé, ce jeu immaculé, ce graal, ce joyau, cette rareté, ce gigot premier choix, ce duplo kill et beau !

On s'entretue ici ou bien encore là, on s'éviscère, on s'hémisphère, on se fait miss Fair, pour y jouer, pour y jouir, pour y nuire, pour y luire, pourri ou pas pourri, telle est bien la question !


Si j'ai le temps, je vous en dirai plus, mais retenez : Sergio de la Loire-Atlantique, je veux ton corps, épicez tout !

Avatar

Clair comme du jus de chique

par jmp ⌂ @, Boulogne/Mer, lundi 11 mars 2019, 07:55 (il y a 10 jours) @ Bimbo

Je ne sais pas ce que tu prends le matin de bonne heure mais ça décoiffe.

--
jean-marie

Chic comme du jus de Claire ?

par Bimbo, mardi 12 mars 2019, 06:03 (il y a 9 jours) @ jmp

J'ai une vie de moine ou quasiment. Le matin j'attaque au rouquin v'lours de l'estomac. Une bonne rasade de Vieux Pape que je coupe avec une lampée d'huile de vidange (on néglige les bienfaits de l'huile de vidange au p'tit déj). Après c'est deux heures de sport (quad dans la campagne):flower: et j'enchaîne par des activités sanitaires jusqu'au soir (je brûle du pneu, je tue du rat au Napalm, je flingue du lombric au glyphosate). Je mange peu ou alors de la saucisse au kilomètre :hungry: . Prenons soin de nous.

Décryptons !

par Bimbo, jeudi 14 mars 2019, 08:05 (il y a 7 jours) @ Bimbo

J'aime bien le portif du beau Serge le nantais (pourtant Nantes… il pleut sur Nantes et tutti quanti). C'est le genre de portefeuille où je m'y retrouve. Je peux plonger dedans, essayer de comprendre pourquoi celle-ci plutôt que Mickey.

Ca ressemble à un vrai portefeuille exploitable pour moi et mes siens (dont pas mal d'Olivier, tiens c'est marrant). Il y a un tas de titres sur lesquels j'ai posé mon tarin, reniflant le machin, comme Rantanplan dans Lucky Luck fume du belge.

Les portifs qui ont dévalisé une pharmacie ou qui font des bonds… je botte en touche !

Décryptons !

par Scipion8, jeudi 14 mars 2019, 12:08 (il y a 7 jours) @ Bimbo

Bien d'accord, bravo à Sergio44 pour son beau début d’année avec un portefeuille « investissable » qui mêle de la top qualité (Eurofins), du cyclique décoté (Actia, Manitou), du value pas cher (IT Link) et quelques biotechs bien choisies.

En termes de qualité globale du portefeuille j’aime beaucoup celui de Cyrille, dont j’ai 4 valeurs dans mon portefeuille réel (Pharmagest, Actia, Bastide et Temenos) et qui m’a fait découvrir 2 belles valeurs suisses : Interroll et Inficon.

Perso, je ne mettrais pas sur le même plan un portefeuille non-investissable de warrants et un portefeuille de biotechs (évidemment risqué), car dans le 2nd cas il y a un effort de stock-picking, justement récompensé pour Lechinchin.

Je sais bien que les warrants sont permis, mais franchement c’est lourd car ce ne sont pas des portefeuilles pertinents pour l’investisseur et ils n’apportent rien en termes de stock-picking. Un portefeuille de 10 warrants aurait en gros une chance sur 2 de finir premier, et une chance sur 2 de finir dernier…

J'aurais...

par Bimbo, vendredi 15 mars 2019, 05:16 (il y a 6 jours) @ Scipion8

... bien moins bien dit !

Réveiller l'appétit du nantis assoupi sur son canapé cuir en peau de bison teint acheté à Besançon, telle est l'essence du jeu qu'on s'arrache tout partout.

Je chorusse de l'armée rouge, vous avez ma voix, scipion le fric, hein !

Décryptons !

par pasca711, vendredi 15 mars 2019, 21:32 (il y a 6 jours) @ Scipion8

Non Scipion,

Un portefeuille de 10 warrants aurait en gros 1 chance sur 5 de finir premier, et 4 chances sur 5 de finir dernier…

Du krypton

par Bimbo, samedi 16 mars 2019, 04:04 (il y a 6 jours) @ pasca711

Quand on en est à une chance sur cinq de gagner, l'autre alternative devient quatre risques sur cinq de perdre.

Le message bimbodlioesque (je ne peux parler pour mon amis six pions sur huit) c'est qu'un portefeuille de warrants à une chance certaine de m'indifférer d'une force incontrôlable sur l'échelle de j'm'en fous.

Les warrants, les bons, les puts, les calls, les turbos trains à réacteurs qui fument et leurs fidèles, ils ont une chance énorme de me faire bayer (gros bayement n'ayant pas d'équivalence connue).

Les chercheurs de krypton on ne peut rien en tirer. Ils ont sorti la pioche et ils cognent comme des brutes ou brandi la pelle et ils creusent de ouf. C'est des terrassiers de la bourse, des Ty Ty des petits arpents du Diable (cf, Erskine Caldwell pour ceux qui ne veulent pas mourir complètement idiots).

J'admire les terrassiers, ils ont de beaux bras et des abdominaux. Mais en bourse, les terrassiers du krypton >>> no way !


Après c'est qu'un jeu, et les kryptons boys peuvent brandir le pot d'chambre à la fin. Et youpi tralala.

Décryptons !

par Scipion8, mardi 19 mars 2019, 00:29 (il y a 3 jours) @ pasca711

Bonsoir Pascal,

Je pense que la probabilité de succès d’une stratégie 100% warrants dépend (1) du choix des sous-jacents, (2) du nombre de sous-jacents différents, et (3) de la volatilité des cours pendant l’année boursière.

Dans un cas extrême, si on choisissait 10 warrants sur un même sous-jacent (par exemple une action très volatile), avec des strikes relativement proches, alors on obtiendrait sans doute un résultat assez binaire : soit une performance astronomique (comme si l’on n’avait qu’un seul warrant), soit une perte en capital quasi-totale.

Si de telles stratégies devaient se répandre, la victoire au JTB perdrait de son sens, à mon avis. En tout cas, comme notre poète je préfère nettement les portefeuilles qui démontrent un effort de recherche et de réflexion sur les actions.

Fil RSS du sujet
powered by my little forum