Avatar

CR Repas (Securibourse)

par jmp ⌂ @, Boulogne/Mer, dimanche 28 janvier 2018, 15:10 (il y a 236 jours) @ fabrice

Merci Fabrice pour ce compte-rendu sur la décrépitude des participants ;-)

Comme personne ne semble disposé à faire un vrai compte-rendu, je m'y colle.

Quand je suis arrivé au resto, Velise avait déjà le nez plongé dans la carte des vins. Velise c'est le Warren Buffett du pinard. Si vous ne connaissez pas tous les cépages présents dans un Gaillac, vous lui demandez, il a la réponse... Fabrice, dans son coin, ne pipait mot mais il observait. Le reste de la troupe est arrivé, à l'exception notable d'Hubi, dont son pote a dit qu'il était toujours en retard, ce qui s'est vérifié par la suite. En attendant Hubi, on a demandé des cochonn(eries)ailles pour aller avec les deux Gaillac commandés par Velise, tous deux de la même maison, mais vinifiés pas pareil, pour que justement on puisse voir la différence. On a donc dégusté la charcuterie avec les deux variantes de Gaillac et c'est vrai qu'à mon goût, celui qui avait séjourné en tonneau de chêne, était nettement plus subtil que l'autre. Non pas que le premier était mauvais, mais il était plus simple, plus nature. Bon, vous allez me dire, on n'est pas là pour discuter des mérites respectifs de deux bouteilles de vin. C'est vrai, mais on n'avait encore pas parlé de bourse.

Entre temps Hubi est arrivé, trop tard pour la charcuterie, mais assez tôt pour qu'on puisse passer à la suite. Donc pas mal d'entrecôtes marchand de vin (recommandées par le serveur) et quelques noisettes d'agneau, le tout avec des b(l)ettes et des frites. Et le plein de super (gaillac)!

Entre deux bouchées j'ai été amicalement pris à partie par Stanny que j'ai retoqué au JTB de cette année pour avoir soumis deux listes. Désolé, mais la règle est pour tout le monde. De son côté, il n'avait pas lu la règle et il soumettait deux listes très différentes: une normale et une 'Plouf' pour concurrencer Gaepre. Jeyfox de son côté s'est planté sur une valeur et n'a donc pas participé. Je suppose qu'on les retrouvera l'an prochain ;-)

On a ensuite parlé [un peu) de bourse. Comme on était neuf et qu'à neuf ça fait deux conversations simultanées entre quatre ou cinq personnes, je ne suis pas capable de vous résumer tout ce qui a été dit. Je peux par contre vous donner l'ambiance. Avec Stanny, c'est cash: il n'y a pas d'entre-deux. Ou bien c'est une pépite à garder précieusement ou bien c'est une bouilloire. J'ai donc appris que j'avais une bouilloire en première ligne. C'est là qu'il a dit aussi que les pros pouvaient aussi pousser les feux sur des casseroles. Comme quoi, il n'y a pas que les forums de bourso pour dire Up, Up, Up! Jeyfox est plus discret mais ces deux là semblent bien s'entendre.

Comme l'an dernier, Hubi a descendu, une par une, toutes les convictions de Pierre (Egide, ...). Il y a à boire et à manger là-dedans: Il avait descendu Ekinops l'an dernier et il a eu raison. Mais il avait aussi descendu Tessi (Lafonta allait plumer les minoritaires) et il a eu tort. Enfin raison ou tort, ça n'est valable que pour 2017, pour la suite on verra. Hubi, c'est un électronicien, donc il SAIT où se trouve la valeur dans les métiers de l'électronique et qui la capte.

On a discuté aussi de Sequana, Inside secure, et plein d'autres trucs que je ne connais pas. Pourtant moi qui suis informaticien, je devrais au moins m'y connaître en IoT mais non, ça ne me parle pas ;-)

Un petit dessert pour conclure et on a continué à discuter sur le trottoir. Fallait pas être trop tard vu qu'Hubi avait un avion à prendre le lendemain.

Merci à tous, j'ai passé une très bonne soirée.

--
jean-marie


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum