Liste JTB 2019 (Securibourse)

par chris, mardi 01 janvier 2019, 13:44 (il y a 80 jours)

Bonjour et bonne année à tous :-)

Pour cette sélection 2019, j’ai choisi de rester sur des small caps dans l’esprit de Sécuribourse.
Seule Total Gabon se distingue un peu avec une capitalisation supérieure à 500 millions d’euros.

Moulinvest
Cette entreprise diversifiée dans le domaine du bois est en pleine phase d’investissement, d’où un endettement important présent et à venir.
Le flux de trésorerie dégagé est très rassurant dans ce contexte. Valorisation très faible (PER de 5 et capitalisation < 50 % des fonds propres).

Total Gabon
La filiale angolaise de Total sort de sa torpeur en vendant ses champs matures à bon prix.
Elle prévoit ainsi de se concentrer sur ses champs en mer et sur de nouveaux projets, à moins que ce mouvement ne présage une sortie de Total du Gabon ? Les deux hypothèses sont plutôt favorables à l’actionnaire.
Très forte décote sur les actifs pétroliers et une trésorerie nette qui couvre déjà environ les 2/3 de la capitalisation.

Akwel et Plastivaloire
Les équipementiers automobiles ont connu une année boursière catastrophique sans distinction forte selon les résultats et la capacité à faire face aux évolutions à venir du secteur.
Akwel est pénalisée par des problèmes opérationnels que j’estime temporaires ; Plastivaloire inquiète avec une importante croissance externe aux Etats-Unis qui semble pourtant pertinente avec de réelles complémentarités et synergies.

Cofidur
Cette société discrète est spécialisée dans l’électronique. Le dossier s’agite avec la cession de l’activité de Cherbourg.
Rentable et disposant d’une trésorerie nette, elle reste décotée sur ses fonds propres et même sur la valeur de ses seuls stocks !

Gévelot
Totalement sortie du secteur automobile, l’entreprise est désormais recentrée sur les pompes.
Forte décote sur les fonds propres, la société est valorisée au niveau de sa trésorerie nette (avant retraitement des avances et acomptes).

GEA
Société très prudente spécialisée dans les installations de péages. Une marge nette très élevée qui alimente une trésorerie nette représentant déjà plus des 3/4 de la capitalisation.

Velcan

Société ayant pour activité théorique les énergies renouvelables mais qui est en réalité devenu un fonds de pension gérant une trésorerie inexploitée compte tenu des nombreux projets abandonnés.
Peu recommandable, elle a tout de même une trésorerie nette représentant plus du double de sa capitalisation !

DLSI

Activité intérimaire très cyclique sanctionnée par une très faible valorisation avec une décote sur fonds propres et un PER proche de 5.
La société profite à plein du CICE, qui devrait se cumuler en 2019 avec un allégement pérenne de charges sociales. DLSI devrait profiter de justesse de la baisse de l’IS à 31 % car son CA est inférieur à 250 millions d’euros.

Prodware

Parcours boursier pénalisé notamment par une activité en évolution (passage en mode SaaS) , des dilutions et une conversion des résultats en trésorerie assez aléatoire.
Malgré tout, sa valorisation semble bien sévère avec un PER inférieur à 5 et une décote de 50 % sur ses fonds propres.


Je détiens en portefeuille la majorité de ces valeurs (7 sur 10) et d’autres petites ou moyennes capitalisations (CBO Territoria, Thermador, Albioma, LNA, Bastide…)
Ces dernières semaines, j’essaie de profiter de la baisse actuelle des marchés pour investir sur des big caps souvent maltraitées (BNP Paribas, Société générale, Axa, Orange, Bouygues, Valeo, Renault, M6, Air Liquide, Elis, Orpea…).


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum