Tiré du RA 2017 (Securibourse)

par fabrice @, vendredi 13 avril 2018, 09:12 (il y a 162 jours) @ fabrice
édité par fabrice, vendredi 13 avril 2018, 10:21

Bonjour à tous, toujours aussi confiant dans la boite et son avenir à moins d'un problème mondial.
Je me suis tortoré le RA :yes: , ce que j'en retiens je vous le colle en dessous.
Je vous met aussi un post de Augerb du forum d'à côté qui était à la réunion du 9 avril de présentation des résultats et des perspectives.
Toujours une grosse trésorerie en portif :mecontent:

Bonne journée :-)

http://www.mgi-fr.com/fr/s5-Information-pour-les-investisseurs/documents-financiers.html

1.1 FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 1.1.1 Construction et Extension de surface de production : Au cours de l’exercice, la société MGI Digital Technology à, conformément aux décisions prises en Conseil d’administration, lancé pour sa filiale la société CERADROP, l’acquisition d’un terrain attenant afin de réaliser des opérations de construction d’une extension de 1200 mètres carré du bâtiment principal et de pouvoir réorganiser sa ligne de production. Ces travaux seront réalisés au cours de l’exercice 2018. De même, la société MGI Digital Technology a réalisé une extension de son bâtiment principal de 700 mètres carré afin d’optimiser sa ligne de production achevée en Novembre 2017 (pour un montant de 397 K€), ainsi qu’une nouvelle zone de stockage pour le conditionnement de substances chimiques intervenant dans la production de vernis (ces travaux seront achevés au premier trimestre 2018


La société MGI Digital Technology a participé à l’augmentation de capital de 200 000 euros de la société INKJET dans laquelle elle détient 25 % du capital, le montant de sa participation à cette augmentation de capital s’élève à 50 000 euros. Cette augmentation de capital s’est faite en numéraire portant ainsi le 2 capital de la société INKJET à 300 000 euros. Cette augmentation doit permettre à INKJET de faire un investissement dans une machine de production industrielle d’encre destinée à l’électronique imprimé.

Notre filiale CERADROP a réalisé, au titre de l’exercice 2017, un chiffre d’affaires de 2.537 K€ contre un chiffre d’affaires de 2.802 K€ au titre de l’exercice 2016 soit une diminution de plus 9.4 % par rapport à l’exercice précédent, avec un résultat opérationnel bénéficiaire de 174 K€ contre 439 K€ l’année précédente.


Le carnet de commande sur le début de l’exercice est bien orienté. La société continue son plan d’investissement (entamé en 2017) pour augmenter sa capacité de production. Les tendances du marché répondent positivement aux développements en matière de R&D réalisée par la société.

Les recrutements réalisés sur l’exercice (comme les exercices précèdent) ont mis l’accent sur l’embauche d’ingénieurs aussi bien pour la R&D que pour le service technique. Les profils retenus sont bac+4/5, permettant ainsi à la société d’améliorer sa capacité à mieux répondre aux demandes du marché et de ses clients.

La société reste très prudente en matière de gestion des risques financiers en n’accordant aucune ligne de crédit dépassant 16 K€ maximum (chaque client fait l’objet d’une assurance-crédit auprès d’un établissement spécialisé).


Au cours de l’exercice écoulé, les mouvements sur actions propres ont été les suivants :  Solde au 31/12/2016 : 4 368 actions (valeur de clôture à 38 €)  Achats : 78 065 actions  Ventes : 79 755 actions  Solde au 31/12/2017: 2 678 actions (valeur de clôture à 54 €)

________________________________________________
https://www.boursorama.com/bourse/forum/1rPALMDG/detail/449709733/

augerb
09 avr.19:27
La RFID (Radio Frequency Identification - radio-identification en français) est une technologie d'identification automatique apparue dans les années 1950.
Elle utilise des marqueurs appelés étiquettes, tags, «smart tags» (puces intelligentes) ou encore transpondeurs (transmetteur & répondeur) qui comprennent une puce programmable et une antenne bobinée ou imprimée.
Elle permet l'identification à distance d'objets ou de personnes grâce à un lecteur qui capte les informations contenues dans la puce (via un numéro d'identification unique, une description sommaire ou un numéro de lot par exemple).
Depuis 2013 Décathlon dépense 50 M€/an pour équiper ses équipements d'étiquettes RFID.
MGI a mis au point une étiquette RFID low cost, 4 fois moins chère que les étiquettes existantes (plus de puce électronique, plus de composant d'interconnexion). L'antenne devient l'identifiant unique.
MGI possède l'imprimante pour étiquette, l'encre conductrice et le lecteur de RFID.
MGI maîtrise donc la chaîne de bout en bout.
A partir de 2019, ce sont des milliards d'objets, de colis qui pourraient être équipés d'étiquettes RFID MGI parce que low cost (pas plus chère qu'un code barre).
On peut estimer l'avance de MGI à 2 ans .....

:invalide:


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum