la société des experts et des techniciens (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, mardi 07 avril 2020, 12:53 (il y a 94 jours) @ Franckchen
édité par Graham, mardi 07 avril 2020, 13:06

.
Il y en a bien qui se croient experts boursiers sans avoir suivi aucun MBA ou autres titres dans le domaine. Pourtant, ils se croient plus malins que les experts titrés.
Peut-être à juste titre. Sans doute même. Il n'y a que les résultats qui montrent et encore, comme qui dit Rasko, la chance reste le principal critère avec un peu d'audace et de méthode, si vous voulez.

Personne n'a pas la prétention d'être expert médical. Toutefois, chacun peut faire preuve de bon sens et écouter les arguments, puis juger en son for intérieur ce qui est le plus probant.
Pour ma part, me révolte la tyrannie des techniciens, des experts, en tous genres. Ne voit-on pas là encore que, à l'image de la société politique, on arrive au suprême aboutissement de cette société des élites que la population agonit parce qu'elle perçoit confusément que précisément ces élites hors sol lui nuisent.

Les techniciens supérieurs, les experts détiennent donc et absolument toute la science, tout le savoir. Les autres, le troupeau des veaux doivent suivre le berger. On pousse la condescendance et la bonté jusqu'à ce niveau puisqu'il est fort clair dans l'esprit des experts et des techniciens que les autres, s'ils ne congratulent pas leurs talents, sont des crétins.

A titre privé, j'abomine cette société d'experts et de techniciens. Je ne leur reconnais pas une compétence supérieure à conduire la société humaine. Je ne vois pas en eux des sages. Je revendique ma raison et ma liberté.

Je trouve tout de même assez extraordinaire et inédit que, grâce à l'imprévoyance de nos gouvernants, aux mauvais conseils de leurs experts, dans cette crise sanitaire, nous aboutissions à un affaiblissement considérable de toutes les libertés publiques.
En plus de cela, on voudrait désormais aussi museler la parole sous tel ou tel prétexte. Bien sûr. Il ne manquerait plus que cela. La dernière liberté qu'il nous reste.

Ce qui me frappe le plus, c'est comment les personnes acceptent cet état de faits, comment même ils participent eux-mêmes à cette censure.
Par exemple:
- les experts ont dit. Donc, il suit tout le monde doit se taire;
- le gouvernement décide ceci ou cela, pour le bien de la population bien entendu. C'est la guerre bien que je ne voie pas de soldats. Tout le monde doit se ranger derrière le chef pour l'union sacrée etc.

Les experts doivent rester à leur place: des conseillers dans des domaines restreints.
Le politique décide, gouverne et assume la responsabilité des décisions.

Et nous, demeurons disciplinés dans l'action, mais libres en esprit.

S'il y a quelque chose à sauver en ces circonstances inhabituelles, c'est bien la liberté de conscience.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum