Avatar

Tu me fais penser à ... (Securibourse)

par raskolnikobimbo ⌂ @, Paris, XVIIème, mercredi 08 avril 2020, 17:02 (il y a 97 jours) @ Graham
édité par raskolnikobimbo, mercredi 08 avril 2020, 17:06

... à Onfray. Le gars n'aime pas Jésus, enfin c'est pas qu'il n'aime pas Jésus (c'est même son fonds de commerce), c'est qu'il s'escrime à démontrer qu'il n'est rien ou une imposture, une invention. Et de disséquer sa vie pour prouver qu'il a bon.

Si c'est une invention, pourquoi essayer de trouver dans les récits apocryphes, une existence plus certaine ou qui le dépeindrait mieux ?

L'histoire du gars qui se pose et qui regarde l'eau, c'est une parabole. Tu en fais l'interprétation que tu veux, mais il ne faut pas travestir ce que j'y mets.

Je n'ai pas d'ennemi et je suis pacifiste (un pacte de fidélité avec les Témoins de Jéhovah). Ma chanson préférée c'est le Déserteur ou la Java des Bombes atomiques.

Vian... il a peu de chances de te plaire non plus, celui-là. :-D

Mon interprétation boursière de cette parabole :

"Tout prouve que l'expérience ne permet pas de vaincre un marché totalement insondable par définition. Seul un devin aurait pu voir arriver ce machin qui met à plat et pour très longtemps toutes les fondations d'un capitalisme qui va battre de l'aile d'une force inconnue".

Du coup le contemplatif est quelqu'un qui en a rien à battre, c'est mézigue. OK, ça, ça passe. "L'ennemi" une sorte d'individu qui croit tout savoir et qui va disparaitre rapidement par un pied de nez de l'histoire, du hasard ou qui sait, d'un Dieu qui s'amuse des certitudes et des prétentions de l'homme !

Je la comprends comme ça, cette parabole.

J'ai ressorti mille fois l'histoire du gars qui suit Buffett sur dix ans et ne prend pas un buck. Et pourtant, celui-là est un dieu, un type pété d'expérience. N'importe quel singe primaire aurait eu une bonne chance de faire mieux que lui, en promenant son doigt sur une cote.

Buffett a eu du fion de naître là où il est né et au bon moment, d'avoir eu le père qui l'a eu, d'avoir échappé à des accidents qui l'auraient envoyé ad patres sans que personne ne se soucie de lui, etc. Il a été le jouet du hasard, du spermatozoïde vainqueur, et est devenu ce qu'il est à la suite d'un tas de péripéties qu'il n'a maîtrisées qu'a posteriori.

Buffett n'est d'ailleurs pour mézigue que le vainqueur d'un jeu où ils étaient tellement peu au départ que le trophée est douteux. Je suis bien plus admiratif de Platini, personnage chétif, lent, sans capacité à courir longtemps, ni à sauter bien haut et qui est devenu un Dieu dans un truc où quasiment tout le monde s'essaie et où il est préférable d'avoir des aptitudes qu'il n'a jamais eues.

Maintenant Platini c'est bien, mais Letessier c'est nettement mieux.

Normalement, il aurait dû mourir d'un cancer du poumon. Le hasard a fait qu'il est une légende dans un sport de monsieur tout le monde jadis adulé, désormais honni ou tout du moins oublié.

J'ai passé ma vie à lister tous les personnages dits grands par certains et qui m'apparaissent tout petiots et glorifié les gens comme mon père qui bâtissait des maisons avec que dalle et qui se foutait d'une force sans nom de l'avis des autres. Aux yeux des autres, c'était un voleur. Pas faux non plus ! :-D

Bon alors, Brassens ? Non plus ?

Au village sans prétention, j'ai ... etc ! :-D

--
Jeu The Bull, Groupe FBK : https://www.facebook.com/groups/462344057890264/


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum