I shot the sheriff (Securibourse)

par Graham ⌂ @, dimanche 21 août 2022, 23:07 (il y a 44 jours) @ raskolnikobimbo

.
Lynch avait tendance à faire du nombre.
Tant qu'on est à l'aise avec autant.

Une idée, c'est bien, si elle est bonne.

A quoi sert la diversification sinon à atténuer le risque d'erreur.
Mais si l'on ne craint pas l'erreur, la diversification a pour contrepartie d'atténuer la performance. Question de confiance en son jugement. D'aucuns diraient question de présomption.

Le tout est de ne pas se tromper. Et si l'on se trompe, d'avoir prévu une marge d'erreur acceptable.
Pour le cas de mon idée, je crois que je l'ai. Dans ce que j'estime le pire des cas, dans 4-5 ans je fais au pire 0%. Dans le meilleur, je double. J'affecte une probabilité de réalisation du scenario favorable, soit entre +50% et +100% à 80%-90%, et une probabilité d'échec à 10%-20% avec une performance légèrement supérieure à 0%.

Je me souviens d'une parole de Tristus Dolor que l'on ne voit plus nulle part: "une bonne idée vaut de l'or".
Je fais pire. Je concentre mes rares idées.
Avec Esso, j'ai fait ce que tu déconseilles. J'ai commencé à acheter peu vers 37€. J'ai renforcé vers 25€. J'ai concentré un peu au-dessus de 10€, avec un PRU retombé à 14€. J'ai actuellement environ 30% dessus. Je verrai en septembre à la publication des semestriels pour me délester ou avant si M6 poursuit sa chute, via des arbitrages.

Pour cela, il faut le cœur accroché et une sacré dose de flegme que je n'ai pas toujours eu. Il y a les adeptes de la diversification à outrance et à l'opposé plus rares les aficionados du one shot. L'investissement western. Tu tires, tu touches, tu gagnes; tu tires, tu rates, t'es mort. Disons qu'une bonne diversification quand on sait ce qu'on fait, suffit avec 5 à 8 titres. Bon, je fais le malin mais il y a peu j'ai fait, malgré l'expérience, une magistrale erreur de débutant que pour lors j'avais évité. Je me suis laissé dominer par la frousse. Cela m'a fait perdre plusieurs années d'investissement.

L'orientation croissance va peut-être passer de mode. Les ratios de valorisation dans cette gamme sont stratosphérique. L.Abadie a dit quelques part qu'il s'attend à ce que ce secteur souffre. Son opinion me parait raisonnable et plausible. Retour à la normale peut-être après des années de valorisation vers l'infini.

Bon, je crois que j'aurais dû publier ailleurs que sur le mot de Scipion8. Je ne le connaissais pas, allant rarement chez les "rentiers". L'intention était naïve et gentille. Depuis je l'ai un peu lu. Mon post était vraiment tout à fait incongru. Mea culpa.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum