Avatar

Benny soit ce Graham on the Hill (Securibourse)

par raskolnikobimbo ⌂ @, Paris, XVIIème, mercredi 25 septembre 2019, 03:49 (il y a 25 jours) @ Graham

Parfois c'est vrai, le plus souvent c'est faux. On gagne parce qu'on a su revendre assez tôt à quelqu'un qui a crû à l'histoire, avec d'autres, bien plus tard. Je n'aime pas cela mais dans le fond, qu'importe. Chacun prend ses risques et sa responsabilité.

Désolé d'avoir tronçonné ton message auquel je fais écho.

Je ne connais pas Graham, je connais "Les Daubasses" parce que j'ai fliqué leurs abonnés. Et oui, globalement je suis d'accord avec ce que tu dis.

On peut effectivement gagner du blé en procédant comme le préconisent "Les Daubasses", mais pas mal de résultats obtenus sont à relativiser. Une fois qu'on a bien compris comment fonctionne la pompe à plus-values et qu'on a mis en balance les risques encourus... on évolue en connaissance de cause.

Faire de la pub pour des titres à très faible volume, puis les revendre quand la mayonnaise a bien pris, là c'est carrément de l'arnaque. Je ne dis pas que "Les Daubasses" font systématiquement cela, mais les propos tenus font hélas - quelque fois, souvent (?) - penser à ce procédé. Il faut bien comprendre que c'est puni par la loi.

Si on laisse la juridiction de côté, cela fausse également les scores. On fait tant ou tant de %... à condition de "miser" de très petites sommes et on n'obtient quasiment jamais les valeurs au prix où elles sont cotées. Le fait de faire venir des abonnés sur ce genre de valeur entretient le score ou fausse le score.

Tout cela est très moyen, effectivement.

J'en rajouterai une couche en disant qu'on obtient de bons scores... ou de très mauvais.

Si la tendance est baissière, il est totalement faux de dire que ces valeurs sont protégées par le fait qu'elles sont peu ou pas travaillées par les fonds, les zinzins, les gros. Ce qui fonctionne à la hausse, fonctionne à la baisse. On a ici un laboratoire d'utilisateurs de daubasses, estampillées ou pas, qui ont pris des bouillons monstrueux lors des phases de correction.

L'engouement pour la pratique daubassière est entretenu par la tendance. Dans une tendance générale haussière (celle qu'on connaît depuis 2009 sur les small), ce genre de façon de faire est racoleuse. Si le marché prend durablement le chemin de la cave, le picrate aura au mieux le goût de bouchon.

--
Jeu The Bull, Groupe FBK : https://www.facebook.com/groups/462344057890264/


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum