Envoyez les couleurs ! (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, jeudi 19 mars 2020, 00:23 (il y a 116 jours) @ pasca711
édité par Graham, jeudi 19 mars 2020, 00:30

Graham,
La probabilité que tu ai raison existe bien sur, elle me fait peur, mais je reste presque persuadé qu’être liquide dans cette triste période est plus dangereux encore que d’être investi.
Si la banque coule le cash sera perdu à coup sur en grande parti, sans aucun espoir de retour sur investissement.
Le pire n'est jamais certain, c'est dur, mais j'ai décidé d'y croire.
Amicalement

Je ne cherche pas à avoir raison.
J'essaie d'imaginer.
Dans 2 à 4 semaines on devrait être au maximum pour la France. Les US ça reste un mystère. l'Afrique, ça débute doucement.
Quel choc des consciences, quel traumatisme pour des opérateurs qui rêvaient 2 mois avant à tout à fait autre chose.

On commence à entendre de plus en plus de gens ne plus vouloir travailler. Hé oui, pourquoi travailleraient-ils et risqueraient-ils leur vie plutôt que l'autre moitié des français planqués chez eux? Merci les caissiers qui se font postillonner à la gueule pour que les français puissent bouffer! Merci les chauffeurs de camion qui nous approvisionnent ! Et les autres.

Bref, dans 4 semaines, on risque de voir les choses très différemment.

Mais aussi, ce n'est pas fini. C'est bien beau de se confiner. Mais après on fait quoi? La maladie ne revient pas parce qu'on est sûr, archi-sûr, des courbes en cloche? Après ça baisse puis disparaît. Moi je dis après ça baisse puis ça reprend. On n'est pas en Chine. On n'a pas fermé les frontières. Et ça peut revenir vers la Chine encore. Bien sûr un de ces 4, il y aura le vaccin, mais entre-temps?

Bon bref, ce point est anecdotique. Donc populations, marchés terrorisés. Désirs de recommencer comme avant. Qu'est-ce qui a survécu? C'est une question. Les banques? les Etats? Mais est-ce vraiment fini? Les vagues suivantes avec l'état qui s'est pris pas mal de point de PIB de dettes. Qui prêtent encore? Ceux qui prêtent n'ont - ils pas été affectés aussi? A quel taux, le risque étant accru? 0-1%? Sûrement pas. Que font les banques françaises quand les taux remontent comme en Italie avec leurs prêts immo à taux fixe? Et les assureurs sur la vie? Allez une petite hypothèse: conversion obligatoire des prêts à taux fixe en prêts à taux variables, blocage de l'épargne en assurance vie, refinancement des banques, voire nationalisation pour les plus mal en point.

Un scénario parmi d'autres autant envisageables. L'impondérable est élevé. On peut en imaginer d'autres encore. Le problème est qu'on peut en imaginer aisément de trop.
On ne sait pas et le bout n'est pas visible et les affaires sont stoppées ou sont en train de stopper. CE QUI N'EST JAMAIS ARRIVE.
Bref de l'eau coulera avant que ça se retourne et de loin les marchés ne sont pas purgés des excès. Regardez par exemple EDENRED. Même Airbus a un niveau beaucoup trop élevé. Et des comme cela il y en a à foison.

J'ai bien conscience du risque d'être en cash mais pas immédiatement et modérément. Là, on en est à la purge des actifs. Il y aura peut-être après la purge des créances. Alors seulement on s'en prendra à la monnaie.

Je vais attendre 3-4 mois sauf pour les opportunités manifestes, les résilientes à bas prix qui n'ont aucune chance de couler. C'est là où je vous rejoins tous les deux. Mais pour la première ou deuxième fois de ma vie, je me persuade qu'il faut sortir et liquider. La purge n'est pas finie. C'est notre différence.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum