Suivi du traitement à la chloroquine: 02/04/2020 (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, jeudi 02 avril 2020, 12:31 (il y a 101 jours) @ Graham

.
pour le suivi du traitement du Pr. Raoult:

https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/


Ce jour 02/04/2020:

-nombre de personnes testées positive dans les AP/HM: 2837
-nombre de décès: 22
-taux de létalité: 7,8 pour mille

NB: AP/HM <=> Assistance Publique / Hopitaux de Marseilles

dans IHU Méditerranée Infections:
- nombre de personnes testées positive: 1677
- nombre de personnes décédées après 3 jours de traitement à hydroxychloroquine + azithromycile: 2
-taux de létalité: 1,2 pour mille

Rapport de 6,5 favorable au traitement du Pr. Raoult.

NB: la typologie des populations testées n'est pas connue et pourrait sensiblement affecter la comparabilité entre les deux relevés.

Ce que l'on sait:

- l’efficience du traitement à base hydroxychloroquine + azithromycile n'est pas encore prouvé, notamment en raison de la difficulté de comparabilité (typologie des populations traitées ou non traitées);

- le traitement à base hydroxychloroquine + azithromycile présente un risque (principalement cardiaque) très réduit et très correctement maîtrisé. L'IHU Méditerranée Infection effectue des tests cardiaques avant l'administration du traitement et au deuxième jours et cesse immédiatement le traitement en cas d'observation de troubles cardiaques. Ainsi, le rapport bénéfice/risque est largement en faveur du traitement;

- l'essai Discovery ne prouvera pas l'inefficacité du traitement du Pr. Raoult car il prend uniquement en compte l'administration d'hydroxychloroquine, sans administration azithromycile sur une population soit de personnes âgées de plus de 75 ans, soit présentant un début de syndrome de détresse respiratoire. En conséquence l'essai Discovery vise à décrédibiliser le traitement du Pr. Raoult;

- l'essai Discovery étant en double aveugle (traitement soit au placebo, soit à l'hydroxychloroquine inconnus du patient et du médecin) est un essai scientifique et non médical dans la mesure où les patients traités au placebo ne sont pas soignés par un traitement mais laissés à eux-même. Plusieurs de ces patients mourront délibérément et pour la science. Raoult traite en médecin. La science fait des patients des rats de laboratoire.

- l'autorisation des pouvoirs publics de n'accorder le traitement qu'aux personnes en dernière nécessité, en hôpital, sous décision collégiale, alors qu'à ce stade le traitement n'est plus efficace est absurde;

- l'interdiction des pouvoirs publics à permettre ce traitement aux médecins de ville, et hors situations extrêmes est une atteinte à la liberté du médecin;

- la médecine n'est aucunement une science formelle mais un art empirique dont la fin est de soigner le patient;

- le traitement médiatique, relayé par quantité de tiers experts à prétention scientifique, est exclusivement à charge, notamment sur des risques qui n'existent pas dans la pratique de l'IHU Méditerranée Infection et en trompant le profane sur le rapport risques/bénéfices. Aucun argument rationnel (hormis la pénurie possible pour les patients traités habituellement avec ce traitement), aujourd'hui, ne contredit l'emploi du traitement préconisé par le Pr. Raoult, ni ne légitime son interdiction aux médecins libéraux;

- la poursuite des études et des relevés récents, inclinant en faveur ne de ce traitement n'est plus relayé par les média. Par opposition, on commence à entendre les premiers effets de l'étude Discovery, qui ne suit pas le protocole et le traitement établis par le Pr. Raoult, afin de discréditer ce tarietement.

- la létalité (rapport du nombre de morts sur le nombre de personnes contaminées) de la maladie est très probablement inférieure à 1%.


Hypothèse:

L'hydroxychloroquine facilite l'absorption du zinc par l'organisme. L'assimilation du zinc est reconnu pour reconnaître de manière générale la résistance virale du corps humain. Il se pourrait que l'échec du traitement de l'hydroxychloroquine résulte des carences en zinc de la population (notamment dans la population âgée), augmentée par la résistance à la maladie (plus fort consommation du zinc).


On observera dans les jours à venir:

- si les commentaires des autres spécialistes persistent dans leur mauvaise foi et dans l'apparence fausse de rationalité;
- le relais équitable par les médias des études plus poussées de l'IHU Méditerranée Infection;
- en dernier lieu, si les deux premiers sont vérifiés, l'attitude des pouvoirs publics.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum