position (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, vendredi 20 mars 2020, 00:00 (il y a 116 jours) @ Graham

.
Petit point contextuel:

Si l'on en croit les épidémiologistes, au pire on aurait une population contaminable de 70%.
Dans cette population, un taux de létalité réel sans doute inférieur à 1%. Pour la France, cela ferait 400.000 à 500.000 morts. Voilà pour le pire. Un drame humain terrible.
En conséquence directe pour l'économie: rien ou presque rien. La plus grand part des décédés étant des inactifs.

On en conclut que la crise sanitaire est sans impact direct sur l'économie.


Gravité:

Où se situe la gravité? Dans le rôle catalyseur de la crise sanitaire sur la mise en évidence des vulnérabilités de nos sociétés: sur-excès de dettes, trop grande complexité, interdépendance infinie de tous les secteurs, excès d'individualisme, etc. Bref, quasi-absence de résilience véritable. Ceci accumulé depuis 30 ans au rythme des résolutions imparfaites et partielles des crises précédentes.


Fin du monde?

Assurément non. L'homme, individuellement est résilient. Nos sociétés complexes, non.


Conjecture

A titre personnel, je m'attends à un choc au moins aussi important que le choc pétrolier des années 70 mettant fin aux trente glorieuses. Après, cela dépendra de ce que seront capables d'élaborer pour répondre à ce choc les Etats, les grandes institutions. A l'issue, comme chaque fois, l'homme roulera à nouveau sa pierre vers les sommets.


Posture

Expectative. Je préfère attendre l'accalmie. Après que le choc ait provoqué ses ravages, on observera ce qui reste viable.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum