L'Etat défaille (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, vendredi 03 avril 2020, 21:04 (il y a 101 jours) @ bru130090
édité par Graham, vendredi 03 avril 2020, 21:26

.
Bonjour,

Vous répétez les habituelles antiennes sur le supposé ultralibéralisme de notre économie. Or, à l'exception de Cuba, nous sommes le pays qui avons le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé.

Ce qui est bien avec le marché c'est qu'il se désintéresse de ce qui ne rapporte pas de profits immédiat .

Stocker des masques en vue d'une éventuelle épidémie ? Que nenni ! Instruire les gens pour les élever culturellement , et pas seulement pour les former à rentrer sur le marché du travail ? Le marché s'en contrefout .

Ce n'est pas le marché qui a pour rôle de constituer les stocks stratégiques de masques et d'en gérer la distribution. Mais bien l'Etat et il a échoué. Par contre, c'est bien aujourd'hui les marchés internationaux qui nous approvisionnent.

[...] Instruire les gens pour les élever culturellement , et pas seulement pour les former à rentrer sur le marché du travail ? Le marché s'en contrefout .

C'est encore l'Etat qui en matière d'instruction a un monopole quasi-exclusif. Là aussi il échoue alors que le budget de l'EN est le premier de l'Etat, que le coût par élève est 40% supérieur pour un élève français que pour un élève allemand pour un classement PISA très proche. On fume les 40% supplémentaires ...

C'est l’intérêt national et donc le bien être des habitants de ce pays , voire leur survie qui est en jeu et le désintérêt de l'Etat pour les dépenses de santé , hôpitaux en tete est le résultat d'une politique libérale centrée uniquement sur le soucis comptable des dépenses , on en voit aujourd'hui le résultat .

C'est l'Etat qui gère l’hôpital public. Les soins hospitaliers représentent un coût par habitant et par an de 1500€ en France. On le double et on vous prend 100€ par mois sur votre bulletin de paie? Ou on ampute le smic d'un ouvrier du 1/10ème de son salaire? L'Allemagne pour un niveau de dépenses hospitalières identiques possède une capacité double en lits.

On fait quoi encore? On le fume le pognon?
Non, ce n'est absolument pas une question d'argent. Les coûts supplémentaires sont absorbés par la bureaucratisation, l'excès administratif, l'excès de fonctionnaires, l'absence d'obligation de résultats puisque précisément en ces domaines la gestion des services de l'Etat est quasiment monopolistique

On pourrait à l'infini développer et dans tous les domaines.

La vérité est que la France est un pays socialiste de façon ininterrompue depuis 40 ans et n'est en rien libérale. Les alternatives aux dirigeants actuels sont le RN, les Insoumis, les GJ. Bref, encore plus socialistes que les socialistes qui nous dirigent.

L'autre vérité est que les français ne veulent absolument pas se libérer de ce socialisme mais sont convaincus qu'il faut en faire toujours plus, pas avec leur pognon, mais celui des autres, des salauds de riches. Les riches ce sont les autres, forcément. Les vrais riches, cela fait longtemps qu'ils se sont barrés et ils ont eu bien raison. Et tant que la France ne se fracassera pas dans son mur de dettes, en mendiant en vain sur les marchés financiers afin que ceux-ci lui prêtent l'argent qu'elle n'a pas et dont elle a besoin, les français ne comprendront rien et attendront tout des pouvoirs publics. Mais la fin de partie arrive et même arrive vite: 140% d'endettement par rapport au PIB dans moins de 10 ans et là la pauvreté qui se généralise et le fameux modèle social français qui s'effondre.

Moi je n'attends rien de l'Etat. Je suis prêt, sans lui.

https://www.christianvanneste.fr/2020/04/03/le-petit-virus-grand-pedagogue-iii-la-mort-...

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum