acquisition de titres METROPOLE TV (Securibourse)

par Graham ⌂ @, vendredi 16 février 2024, 00:26 (il y a 64 jours) @ Graham

Vente complète de TF1 (6% du portefeuille) – acquisition de titres Métropole TV en contrepartie.
Participation dans Métropole TV (12,5% du portefeuille)
J’avais il y a un peu plus d’un an réduit ma participation dans Métropole TV et acquis à la place des titres TF1. Il s’agissait là d’un arbitrage d’opportunité entre deux sociétés concurrentes dont les valorisations ne sont pas toujours parallèles. J’ai profité de la hausse soudaine de l’action TF1 pour revenir à la situation initiale. Cet arbitrage m’a permis une amélioration sur 6% du portefeuille d’environ 25%.
Métropole TV vient d’annoncer ses résultats pour l’année 2023. Ils constatent une baisse de la rentabilité de l’activité TV d’environ 10%, compensée partiellement par une amélioration de celle de la radio. La société reste très largement bénéficiaire et dispose d’une solide trésorerie qui lui permet à la fois d’augmenter son dividende de 25% (avec une rémunération de l’actionnaire de plus dix pourcents), et de financer les investissements à moyen terme dans la transformation de l’industrie. Si le marché publicitaire traditionnel de la TV semble voué à un lent déclin, celui-ci ne sera pas immédiat mais à horizon de plusieurs années. La rentabilité du média TV durant l’intervalle restera importante. La société s’adaptera ou non au changement de modèle économique. Dans la négative, elle continuera à offrir un retour à l’actionnaire substantiel sur quelques années puis périclitera. Le risque, toutefois, n’est pas certain. La société dispose en son sein de ressources humaines et de capacités capitalistiques pour se réinventer. Ce risque semble aujourd’hui pleinement intégré dans le cours qui valorise à la casse la société, avec un multiple des free cash flow après investissements de maintien de seulement 7, soit un niveau extrêmement bas pour une société si rentable, sujette à la spéculation autour de la recomposition de son actionnariat de référence. Durant l’intervalle que durera cette recomposition, le dividende, pérenne, assurera un confortable revenu, avant une nouvelle phase spéculative dans la lutte pour le contrôle de la société.
Saluons le grand capitaine d’industrie que fut monsieur de Tavernost, un exceptionnel dirigeant, un chasseur de coûts invétéré qui fit de l’ancienne petite chaîne qui monte une des plus rentables entreprises du secteur et un concurrent national d’importance aux autres grands du secteur. Son départ à la retraite fait entrer Métropole TV dans une nouvelle ère, avec de nouveaux risques mais aussi de nouvelles opportunités de développement.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum