réduction d'exposition (Securibourse)

par Graham ⌂ @, mardi 14 mai 2024, 10:39 (il y a 15 jours) @ fabrice

Merci pour ta réponse,

Il m’est arrivé en 2006 et 2007 de monter à 90% sur Acadomia à 90% du portefeuille. J’ai gagné beaucoup : 80%. La société était au ML, c’est-à-dire avec peu d’informations et peu de protection. J’avais anticipé le flux futur sur le titre. La société n’était pas sans risque et j’en avais conscience. Puis quelques mois plus tard, après avoir rencontré les dirigeants lors d’une assemblée puis après avoir été invité par eux à déjeuner (une sacré ripaille qui a duré 4 heures), je me suis rendu-compte qu’ils se servaient de moi et avaient omis de dire au marché le niveau de leur exposition. Ils avaient vendu et étaient à 10% des BSA à foison. Bref, ils n’assumaient plus le risque. Je n’avais pas de certitude mais une forte présomption. J’avais l’intention de vendre avec une plus-value de 20%. Puis le titre commença sa hausse fulgurante. La raison était une guerre entre d’anciens partenaires, entre eux, mais aussi avec un tiers pour le contrôle de la société. J’ai eu la chance de les connaître individuellement et de discuter avec eux. J’ai compris ce qui se passait et que la hausse résultait de leur confrontation. Mais aussi que la confiance, dans l’avenir, serait définitivement compromise. J’ai vendu quasiment au plus haut par chance. Quelques années plus tard, l’action valait à peine plus de 0, perte de plus de 95% de valeur.

Avec Esso, j’avais l’expérience d’Acadomia en mémoire. Avant janvier, j’ai voulu monter à 40% ou 50%. Le souvenir de la précédente expérience m’en avait empêché. J’étais serein sur Esso pour les raisons que j’ai évoquées sur le forum de Boursorama. Toutefois mon idée première en janvier était de vendre entre 120€ et 150€, non que je ne pensais pas que la société valait plus, mais un titre peut être de longues années loin de sa valeur fondamentale. Finalement ce que je prévoyais pour les années à venir se réalisait plus tôt que prévu. La perspective de se rapprocher de la valeur fondamentale devenait importante. J’avais le temps devant moi : l’arrivée du dividende, les résultats semestriels, le flux venant des fonds. Je pense vraiment que la société vaut présentement, intrinsèquement 3 milliard d’euros, peut-être un peu plus. Je pense aussi qu’elle peut valoir beaucoup plus dans quelques années mais que cela est beaucoup plus incertain et soumis à des aléas difficilement prévisibles et maîtrisables. Je pense aussi que les intérêts des actionnaires minoritaires sont alignés sur ceux de l’actionnaire majoritaire par un hasard de circonstances. Toutefois, la direction d’Esso ne dit pas tout et omet une ou deux informations capitales. Je pense que les prochains résultats semestriels seront « mauvais » : 100 m€ ou moins. Je n’en ai pas encore la certitude. Ce pourrait être un peu plus selon ce qui se passera dans les deux prochains mois. Pour autant ces hypothétiques mauvais résultats seront temporaires et ne sont pas de nature à invalider la valeur fondamentale de l’action. Il y a des risques importants que le marché soit secoué à l’annonce des résultats semestriels. Pour sans doute, entre temps, une probabilité qui ne dépassera pas 10% ou 15% de gains, il était devenu déraisonnable d’être autant exposé à court terme. En mars, je pensais que le cours atteindrait pour les résultats semestriels entre 150€ et 180€ de façon quasi certaine. La vente d’une raffinerie a encore accru la probabilité. La valorisation est proche de mon estimation de valeur intrinsèque. Les cessions ne se feront pas avant la fin de l’année, si elles se font. Il y a devant soi au moins 6 mois avec un aléa intermédiaire possiblement violent. Pour 25%, cela ne valait pas le coup. Le risque d’une baisse dans les trois mois sous 150€, voire jusqu’à 120€ existe. Le marché en est informé. Il n’en tient pas compte. Le cours obéit à une logique de flux en provenance de fonds qui ne connaissent probablement pas le dossier si bien que cela.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum