Renforcement de ma participation dans ESSO à hauteur de +15% (Securibourse)

par Graham ⌂ @, vendredi 16 février 2024, 00:27 (il y a 59 jours) @ Graham
édité par Graham, vendredi 16 février 2024, 02:22

Participation actuelle : 32% du portefeuille

Le renforcement a été fait en janvier sous 52€ avant la hausse survenue depuis, qui n’avait pas du tout été anticipée. Je n’avais pas fait de renforcement depuis plus d’un an. Mon jugement était des plus basiques. La société durant l’année s’était beaucoup plus enrichie que la variation de son cours.

Je ne comprends toujours pas la valorisation aberrante de la société. Aucune explication ne me convainc de corriger ma perception. Je ne vois pas d’autre raison qu’un trop faible flottant, avec une liquidité faible et l’absence de perspectives spéculatives immédiates sur le dossier pour expliquer l’absence d’intérêts des fonds. Je ne spécule pas sur les malversations hypothétiques de l’actionnaire principal. Je juge que l’Etat a un pouvoir de nuisance limité. Il a su imposer à Total Energies, dans son activité de raffinage en France, de faire baisser les marges à zéro. Il n’a pas su l’imposer à Esso, filiale d’intérêts américains. Je doute qu’il puisse le faire. Je doute même qu’il ose seulement le tenter. Je considère que les perturbations géopolitiques récentes sont de nature à perturber durablement le marché du raffinage à l’échelle mondiale et changeront la donne pour plusieurs années sur la rentabilité des raffineurs européens, après plus de vingt années de baisse structurelle. Le marché semble encore croire à un retour vers la moyenne de l’ancien modèle, soit à un déclin inéluctable des raffineurs en Europe. D’autre part le maintien de l’existence de raffineurs français constitue un intérêt stratégique prioritaire pour la France, mais aussi plus largement pour l’Europe. L’hypothèse d’un rachat total de EXXON, avec éventuellement une cession ultérieure de la raffinerie de Fos-sur-mer, n’est pas dénuée de pertinence.

Depuis quelques jours, l’évolution du cours de l’action est anormale. Mouvement spéculatif transitoire, annonce prochaine inattendue, squeeze comme certains le pensent, entrée de fonds, initiés au courant d’informations inconnues du marché, je n’en sais absolument rien. Toujours est-il que l’aberration dans la valorisation de l’entreprise ne se justifie plus du tout et tôt ou tard le marché se calera sur les fondamentaux, aujourd’hui excellents. Le rattrapage extériorisera de considérables plus-values pour les investisseurs opportunistes contrariants qui se seront fiés à leur opinion plutôt qu’à supputer les raisons des variations absurdes du cours de l’action à quelques jours et qui seront demeurés fermes et assurés en leur jugement.

Pour ceux que le sujet intéresse, le forum bourso idoine complète cette présentation

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum